Document ID: 117739871 Dernière modification: 22 janv. 2015 Langue: fr Set de caractères: UTF-8 Taille: 32485

Voici la version mise en cache de la page http://deedee.canalblog.com/archives/p24-14.html qui date du 22 janv. 2015. Cette version correspond à la page telle qu’elle se présentait lors de sa dernière indexation effectuée par le moteur de blogs NEToo. Il se peut que son contenu ait été modifié depuis cette date. Cliquez ici pour accéder à la version actuelle de cette page.

NEToo n'est d'aucune façon affilié avec les auteurs ou le contenu de la page affichée ci-dessous.

Deedee - Page 2 - Deedee

Deedee

La vie trépidante et truculente d'une parisienne à Paris

02 octobre 2006

Femme Actuelle, semaine du 2 octobre 2006

Mise à jour un peu tardive... !

IMG_0002

Cliquez sur l'image pour l'agrandir, d'autant qu'il s'agit d'une toute petite citation ! :)

Posté par deedee75 à 23:54 - Ils parlent de deedee - Commentaires [0] - Permalien [#]

La publication mystère...

Heureusement que mon père lit le Journal du Dimanche !

JDD_sept_2006_N_B

"Ces blogueuses qui font la mode", je trouve ça un peu fort tout de même, menfin...

Comme la journaliste n'a pas indiqué les liens des blogs qu'elle cite, je me dévoue humblement pour le faire :)

Pas grand chose de nouveau, puisque la thématique est exactement la même que dans l'Express, mais ça fait toujours plaisir !

Posté par deedee75 à 22:37 - Ils parlent de deedee - Commentaires [34] - Permalien [#]

Le serre-tête

serre_t_teSi on m’avait dit il y a quelques mois que je porterais à nouveau un serre-tête, je me serais gaussée inélégamment en jurant mes grands dieux que le jour ou moaaa, je ferais mon come back à la Marie Chantal, les poules auraient des dents (n’allez pas croire que j’ai quelque chose contre les Marie Chantal, hein, c’est juste une façon de parler). Le petit look bèce bège, j’ai donné dans ma très jeune jeunesse, voyez, et on ne peut pas dire que le gros serre-tête en velours bordeaux assorti au petit col claudine m’ait laissé le meilleur souvenir qui soit.

Et pourtant… Cela fait un moment déjà qu’il a réintégré ma panoplie de fashion pas trop victime. En plastique of course, bien épais ou très fin, noir ou brun… Ils avaient l’air sacrément alléchants sur les présentoirs d’H&M et pour la peine, j’ai acheté toute la panoplie. A 2,90 euros les deux serre-têtes, on ne pourra pas dire que je mets en péril mon plan Orsec anti dépenses (pas de cette manière en tout cas… !! J’ai une horrible envie de bottes, deux paires à se damner repérées ce week-end... Mais c’est une autre histoire). Evidemment, il faut la tenue qui va avec : pas trop strict pour ne pas retomber dans un classicisme effrayant, pas trop fashion pour éviter le total look vitrine. A porter sans coque sur le front, évidemment. Facile.

Et vous, le serre-tête, c’est way ou no way comme dirait la fameuse bobo parisienne?

Posté par deedee75 à 10:46 - Fashion, mais pas victime - Commentaires [50] - Permalien [#]

01 octobre 2006

Elisa & Max

em

On connaissait "Marc et Sophie". Il faudra désormais composer avec "Elisa et Max" !

Ce dimanche, c’est en effet leur blog qui tient la dragée haute dans la rubrique du blog de la semaine. Un blog parisien –le week-end est décidément placé sous le signe de Paris ! – tenu par deux rédacteurs jamais à court d’idées. Au menu : Paris, Culture & Food… de quoi passer un bon moment et trouver d’autres pistes, parisiennes ou non, complètement éclectiques. Vous noterez au passage l'excellent design du site... Pourquoi croyez-vous que j'aie choisi Max pour relooker "deedee" ?!!

Bonne lecture

Posté par deedee75 à 11:29 - Le blog de la semaine - Commentaires [10] - Permalien [#]

30 septembre 2006

Cabu s’expose –gratuitement- à Paris

cabuEn cinquante ans de carrière et plusieurs milliers de dessins, Cabu n’avait encore jamais fait l’objet d’une grande exposition personnelle. C’est chose faite, grâce à l’exposition qui lui est consacrée à l’Hôtel de Ville, du 21 septembre 2006 au 27 janvier 2007. Comme elle est gratuite, il y a fort à parier qu’il vous faudra faire montre de patience… mais en l'espace de 4 mois, vous devriez trouver un créneau pas trop encombré.

Le Cabu que vous pourrez découvrir dans l’exposition de l’Hôtel de Ville n’est ni celui de Charlie Hebdo ni celui du Canard enchaîné. C’est un Cabu parisien, oui madame !, arpenteur des rues de la capitale, le carnet de croquis toujours à portée de la main. Une manière originale de découvrir ou peaufiner notre vision de la capitale !

Hôtel de Ville de Paris

Entrée libre et gratuite
tous les jours sauf dimanches et fêtes 10h – 19h

Du 21 septembre 2006 au 27 janvier 2007

Posté par deedee75 à 11:18 - Sortir à Paris : restos, expos & co - Commentaires [15] - Permalien [#]


29 septembre 2006

Le tabac, c'est tabou, on en viendra tous à bout !

pariVous le savez peut-être, vu que j’avais déjà écrit sur le sujet, le tabac et moi, ça fait deux. J’en ai ras le bol de ce débat qui pour moi est complètement stérile. Oui, stérile, car in fine, je ne vois pas pourquoi un non fumeur devrait supporter de se faire enfumer par un fumeur. La question me paraît tout bonnement aberrante. Si les fumeurs ont envie de s’en prendre plein les poumons, c’est leur problème, pas le mien. Je ne vois pas pourquoi j’aurais à subir moi aussi les conséquences d’un choix que je réprouve.

Ah ah, il est beau, hein, mon pavé dans la mare ???!!!! Avant que vous vous insurgiez contre moi - ce dont vous auriez tout à fait raison devant ce manque évident d’ouverture d’esprit !-  je tiens à préciser deux trois choses :

  • D’abord, que je ne suis pas pour l’interdiction formelle à 100% de la cigarette dans les lieux publics. Je trouve ça stupide, d’autant plus que j’ai pu constater que dans un lieu convenablement ventilé, fumeurs et non fumeurs pouvaient cohabiter sans aucun problème. Mais voilà, évidemment, une bonne ventilation à probablement un coût, qui fait que peu de restaurants ou de bars s’équipent. Et puis il faut être logique, et je rejoins en cela certains fumeurs qui arguent que si on interdit la cigarette à 100%, il faut également interdire la vente d’alcool qui fait autant –voire plus !- de ravage.
  • Ensuite, tout est question de tolérance. Et parmi les fumeurs comme parmi les non fumeurs, les intolérants sont nombreux ! Certes, certains fumeurs demandent avant de s’en griller une à leurs voisins si cela ne les importune pas, mais quel pourcentage de fumeurs agit vraiment comme ça ? L’inverse est malheureusement tout aussi vrai : les non fumeurs chiants, ça existe, et les fumeurs qui liront ce billet n’iront sûrement pas me contredire !
  • In fine, fumeurs ou non fumeurs, chacun fait un choix. Je ne vois pas en vertu de quoi certaines personnes interdiraient à d’autres de fumer… C’est mauvais ? Et alors, les gens sont grands, ils prennent leurs responsabilités, non ? Le risque pour les fumeurs, je m’en contrefiche. Je ne suis pas là pour faire un discours moralisateur. Tant que ça ne gène pas les autres - et là, on en revient à la question de la tolérance…-  je ne vois pas ce qu’on peut trouver à y redire… que les fumeurs coûtent cher à la Sécu ? Moui, mais si on ne devait soigner que les gens qui ne prennent jamais aucun risque, on ne soignerait pas grand monde…

Alors pourquoi est-ce que je réagis de manière aussi virulente, et pourquoi je suis plutôt POUR cette loi ? Parce que je constate hélas en tant que non fumeuse combien les exemples d’intolérance chez leurs congénères fumeurs sont nombreux. Chez les fumeurs aussi, on l’a vu. Sauf qu’un non-fumeur intolérant n’induit pas les mêmes conséquences qu’un fumeur intolérant, ne venez pas me dire le contraire. 

Pour ma part, je ne compte plus le nombre de fois où mes voisins de table s’en donnent à cœur joie sous mon nez, sans daigner avoir le moindre égard pour moi. Ou bien ces fois où nous arrivons dans un lieu tellement enfumé qu’une brume opaque nous enveloppe instantanément façon bocal géant… Ces fois où je dois assumer le rôle de la méga chieuse interplanétaire genre « s’il vous plaît, vous pourriez éloigner votre cigarette un chouïa s’il vous plait » et les regards noirs qui accompagnent la plupart du temps ma requête… Je ne compte plus non plus les fois ou dans le métro, un mec s’en grille une carrément dans le wagon, ou bien encore traverse les couloirs la clope au bec… ça m’horripile d’une force que vous ne pouvez même pas imaginer !

Alors ?! Et bien alors si quelqu’un me présente une meilleure solution pour que les non fumeurs et les fumeurs cohabitent de manière pacifique, je suis preneuse. La ventilation ne semble pas faire mouche, pour des raisons que j’ignore sûrement… En attendant, tout ce que je veux en tant que non-fumeuse, c’est passer une soirée agréable … ça ne me semble pas une requête déraisonnable !!!

Vous avez des idées ? Et quels sont vos arguments à vous pour ou contre l’interdiction de la cigarette dans les lieux publics ?!

Posté par deedee75 à 15:10 - Humeur - On en parle - Commentaires [69] - Permalien [#]

28 septembre 2006

Pssst

secret

Le nouveau "deedee" est presque prêt....!!!

To be continued....

Nota bene : pour ceux qui se demandent si je parle chinois, plus d'explications :)

Posté par deedee75 à 18:23 - 3615 MaVie - Commentaires [26] - Permalien [#]

Une initiative pour le moins croustillante !

shop_2Mesdames,

Que diriez-vous d’aller faire un peu de shopping pour vos hommes à vous ce week-end ? Vous n’avez pas d’homme ? Qu’à cela ne tienne, personne n’est obligé de le savoir, et vous pouvez toujours vous rendre à la boutique Celio du forum des Halles ce samedi pour savourer la belle initiative que voilà :

Partant du constat que la moitié des clients de Celio sont des femmes et que celles-ci n’ont pas toujours un compas dans l’œil lorsqu’il s’agit de prendre la taille appropriée à leur cher et tendre, la marque a décidé de mettre 17 hommes âgés de 19 à 63 ans à leur disposition.

Le principe est simple : les clientes choisissent parmi les Shoppenboys en caleçon celui qui correspond à la taille de leur compagnon (du S au XXL). Ce galant homme l’accompagne ensuite dans son shopping en essayant les vêtements qu’elle envisage d’acheter pour son cher et tendre. Un homme en caleçon à disposition des femmes… C’est pas magique ça ?!!

Samedi 30 septembre 2006 à Paris au magasin Celio du Forum des Halles
Séance de rattrapage le samedi 2 décembre 2006 dans le magasin Celio des Champs Elysées

Plus d’infos ?

Post sciptum : oui, je sais, il s'agit encore d'une sortie parisienne, mais je tiens à vous signaler que la première de ce concept a vu le jour à Nice ! (bon d'accord, ça vous fait une belle jambe...!)

Posté par deedee75 à 12:22 - Sortir à Paris : restos, expos & co - Commentaires [49] - Permalien [#]

27 septembre 2006

Une sortie de filles, ça vous dit ?

devilpradaMais une vraie de vraie hein ! Hélène et moi vous proposons d’aller en bande voir THE film girlie du moment… Le Diable s’habille en Prada, naturlich.

Oui on sait ça sort aujourd’hui, pourquoi attendre ? Ben aujourd’hui on n’est pas libres. Ni aucun jour avant mardi prochain, tout bêtement ;-)

Donc mardi 3 octobre, séance de 19h50 à l’UGC Odéon, 124 bd saint Germain, métro Odéon. Central, bien desservi, bonne salle, bel écran, VO évidemment, horaires connus dès aujourd’hui et inchangés jusqu’à mercredi prochain, nombreux endroits où boire un verre après.

Comme on ne peut pas faire de résa groupe sans la payer d’avance, et qu’on est l’une comme l’autre ruinée, chacune prendra son ticket sur place, et rendez-vous dans la queue avec billets à 19h30 (oui parce que si on est 172, va falloir être en avance pour occuper le terrain – et on ne pourra pas garder des places pour des filles dont on ne sait pas si elles viendront ;-)).

Ca vous laisse la liberté de vous décider jusqu’au dernier moment, en plus ;-)
Comment on fera pour se reconnaître ? Ben je sais pas, on fabriquera une pancarte avec marqué « blogs de fille dessus » ou dieu sait quoi, on trouvera bien un moyen ;-)

Posté par deedee75 à 11:40 - Sortir à Paris : restos, expos & co - Commentaires [68] - Permalien [#]

26 septembre 2006

Petites scènes quotidiennes de la vie parisienne

m_P1000463On dit toujours que les parisiens font la tête dans le métro, ce qui n’est d’ailleurs pas complètement faux… que dans le métro, les gens sont ternes et gris. D’aucuns ont d’ailleurs tôt fait de se gausser de cette situation et de nous jeter la pierre, à nous, pauvres victimes des transports en commun. Car prendre le métro n’est pas toujours une partie de plaisir… sachez le !

Petites tentatives d’explications. Quand un parisien prend le métro :

  • Il s’immisce de plain-pied dans le fameux « métro, boulot, dodo » : la plupart du temps, on va bosser ou on retourne chez soi après une looooongue journée de travail. Rien d’étonnant de ce fait qu’on ne soit pas frais et pétillants comme des gardons ! D’ailleurs, il suffit de prendre le métro un samedi soir par exemple pour apprécier la différence.
  • Impossible de manger. Départ sur les chapeaux de roues le matin, pas le temps de petit déjeuner… il vous faudra attendre d’être arrivé à destination pour croquer dans une brioche salvatrice. Parce que les autres, je ne sais pas… mais moi, il m’est tout bonnement impossible d’affronter le regard d’un SDF alors que je suis en train de mordre à pleines dents dans un sandwich…
  • Certaines personnes lisent par-dessus son épaule, ou zieutent le titre du bouquin que le parisien est en train de lire. Ils s’occupent, en somme. Il y a aussi ceux qui vous scrutent d’une manière extrêmement condescendante lorsque vous est plongée dans un magazine de fille. Avouez que ça énerve un peu !
  • Les SDF sont souvent ultras agressifs, du moins les 2 qui sévissent sur la ligne 12. Ils vous invectivent de bon matin (oui, 9h30 c’est de bon matin) parce que vous ne leur donnez rien, ou parce que vous ne leur avez remis que 2€. Ils s’arrêtent au bas mot 1minute devant vous (et je peux vous dire, une minutes à se faire regarder méchamment par un SDF, ça fait long), et tentent par tous les moyens de vous faire culpabiliser… Je ne vais pas rentrer dans le débat de qui a tort, qui a raison, n’empêche… c’est assez déstabilisant, croyez moi !
  • La plupart des gens matent. Moi la première. Sauf que j’essaye de le faire discretos, de manière à ne pas importuner mes voisins. Ce qui n’est pas le cas de tout le monde… Les femmes qui vous détaillent de la tête au pied, l’air de dire « mouais, pas mal ton haut là mais clairement, ce pantalon ne te va pas ma vieille », les hommes qui vous déshabillent du regard, les vieux qui vous regardent de haut en pensant très fort que de leur temps, diantre, on ne se serait pas permis d’adopter cette attitude là ! et j’en passe…
  • D’autres écoutent leur musique à fond les ballons. Personnellement, je n’ai aucune envie de l’écouter avec eux, encore moins quand je brûle de profiter de mes 20 minutes pour me plonger dans mon livre avant d’attaquer mon évidemment dure journée de boulot
  • Parfois, ça fouette grave : vous ne me croyez pas ? Allez à la station Madeleine sur la ligne 14, vous verrez de quoi je parle…
  • On est souvent en pleine heure de pointe : et là, c’est le drame… il vous faudra composer avec Marcel qui a oublié de prendre une douche ces 15 derniers jours et qui vous colle son aisselle pile sous le nez, Mister business man qui vous colle sa sacoche dans les tibias, sans s’excuser bien évidemment, cette femme à l’air revêche toute transpirante qui se trouve collée à vous par la force des choses, et tous ces gens qui poussent comme des demeurés à chaque arrêt qui pour sortir, qui pour rentrer…

Alors évidemment, parfois, le parisien n’est pas spécialement aimable dans le métro, car il n’a qu’une envie... En sortir le plus vite possible !

Posté par deedee75 à 12:20 - Humeur - On en parle - Commentaires [69] - Permalien [#]


« Début   1  2  3  4  5  6    Fin »